Le DIM (Domaine d’Intérêt Majeur) « Sciences du Texte et Connaissances nouvelles » part d’une problématique  pour aboutir à la mise en place d’une dynamique régionale de réseau en Humanités Numériques.

Le projet propose de fédérer des équipes, des acteurs, des chercheurs ou des acteurs de la formation, qui s’accordent sur la nécessité de rassembler autour de l’émergence des environnements numériques modifiant profondément les interactions entre les individus, leur rapport à la connaissance, et leur compréhension des humanités. C’est le champ des « connaissances nouvelles ».

La Région développe, à travers la politique des DIM, l’ambition de positionner très clairement Paris en tant que capitale européenne, à concurrence égale avec Londres, Madrid, Rome, Berlin dans tous les enjeux majeurs de la Recherche dans les domaines innovants, et en particulier, les Humanités Numériques.