Appel à Chercheurs 2017-2018 (BNF)

Texte repris de https://bnf-aac-2017-18.sciencesconf.org/resource/page/id/2

Tous les chercheurs bénéficient des éléments suivants :

un contrat formalisant leur relation avec la Bibliothèque, représentée par son président ;
un accompagnement personnalisé dans les collections à travers un référent scientifique à la Bibliothèque nationale de France ;
gratuité des titres d’accès ;
crédit pour des travaux de photocopie, d’un soutien pour la reproduction photographique des documents liés à ses travaux ;
messagerie électronique en @bnf.fr et d’un compte relié à la base de production de la Bibliothèque ;
éventuels frais de missions de recherche ;
possibilité de publier les résultats de leurs travaux dans la Revue de la Bibliothèque nationale de France ;
possibilité de bénéficier d’un soutien de coédition.
En retour, les chercheurs doivent communiquer à la Bibliothèque et à son conseil scientifique les résultats de sa recherche deux fois par an.

À partir de cette base commune, il existe différents statuts.

Chercheur associé ou musicien chercheur associé

Chercheur associé

son statut est bénévole ;
il est âgé de moins de 35 ans au 01/01/2017 ;
il réside en France métropolitaine ;
il est inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur français en niveau recherche (master 2 ou doctorat) ;
son sujet de recherches est défini, pour la part des travaux effectués à la bibliothèque et pour la part correspondant au cadre universitaire, en accord avec le directeur du département d’accueil et le directeur de recherche dans l’enseignement supérieur ;
son contrat est de 1 an, renouvelable 2 fois.
Musicien chercheur associé

L’appel à musiciens chercheurs est destiné aux étudiants des cycles supérieurs d’enseignement de la musique, dans le cadre de conservatoires, académies ou universités. En lien avec une recherche universitaire ou un enseignement supérieur de musique, l’appel à musiciens chercheurs leur propose des travaux sur les collections musicales de la Bibliothèque et les moyens de les valoriser, notamment au travers de concerts inscrits dans son cycle des « Inédit de la BnF ». Les candidats peuvent également proposer des sujets de recherche, à leur initiative.

Le catalogue général de la Bibliothèque offre désormais l’accès à l’ensemble de l’édition musicale diffusée en France depuis la fin du xviiie siècle, laissant apparaître de multiples pistes de recherche. Il est ainsi permis d’enrichir et de compléter les chapitres officiels et les genres reconnus de l’histoire de la musique d’œuvres et compositeurs négligés jusque-là, ou encore d’aborder des catégories minorées dans les travaux musicologiques ou la pratique musicale. À ce titre, il convient de citer les répertoires adaptés à des configurations instrumentales et vocales particulières dans le domaine de la musique de chambre, comme le quatuor à cordes, ou dans le champ de la musique vocale, comme des œuvres vocales soutenues par d’autres formations que le piano. Il faudrait ajouter tous ces répertoires conjoncturels, sous-estimés ou oubliés tels l’opéra-comique et l’opérette, la romance, la chanson, les arrangements et les parodies.

Son statut est bénévole ;
il est âgé de moins de 35 ans au 01/01/2017 ;
il réside en France métropolitaine.
il est inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur de musique (conservatoire) français en niveau recherche (master 2 ou doctorat) ;
son sujet de recherches est défini, pour la part des travaux effectués à la bibliothèque et pour la part correspondant au cadre de l’établissement d’enseignement supérieur de musique (conservatoire), en accord avec le directeur du département d’accueil et le directeur de recherche dans l’établissement d’enseignement supérieur de musique (conservatoire) ;
l’une des restitutions de son travail de recherche est de produire un concert dans le cadre des « inédits de la BnF », une manifestation qui se veut une invitation à la découverte de répertoires oubliés ou méconnus ;
son contrat est de 1 an.
Chercheur invité

Chercheur invité Fondation Louis Roederer (dans la limite de 1 par an)

La Maison de Champagne Louis Roederer s’est associée depuis 2006 à la BnF pour encourager des travaux de recherche sur les collections de la Bibliothèque dans le domaine de la photographie. Elle finance à ce titre, à travers la Fondation Louis Roederer, l’attribution annuelle d’une bourse de 10 000 euros pour un travail de recherche sur la photographie. Le sujet de recherche proposé doit impérativement concerner la photographie, sous ses différents aspects : histoire, techniques, supports, création, philosophie, sociologie, et trouver un écho dans les collections de la Bibliothèque nationale de France, et ce, dans les différents départements concernés par la photographie. La Fondation Louis Roederer est créée en février 2012. Ses statuts sont déposés et agréés par le Préfet de la Marne comme fondation d’entreprise au sens de la loi du 23 juillet 1987 modifiée par celle du 4 juillet 1990. Elle bénéficie de la distinction républicaine de « Grand Mécène de la Culture ». Elle est présidée par Frédéric Rouzaud et Michel Janneau en assure le secrétariat général.

Il perçoit une allocation de 10 000 euros. Le soutien financier dont bénéficiera le chercheur invité fera l’objet de deux versements, après évaluation de la recherche entreprise, au cours de l’année 2017.
son allocation ne peut être versée que pour une seule année.
Chercheur invité Mark Pigott (dans la limite de 1 à 3 par an)

Le Programme Mark Pigott pour la Recherche permet de soutenir les missions de la Bibliothèque dans ce domaine, notamment au travers de bourses de recherche dans les domaines de l’Histoire, des Arts et de l’Histoire de l’art, et de l’Innovation et des Technologies.

Mark Pigott est un industriel et philanthrope américain qui, à titre personnel, finance des bourses d’enseignement ou d’étude dans de nombreuses universités, notamment aux Etats-Unis et en Irlande. Collectionneur et bibliophile, il soutient également des bibliothèques, comme la British Library ou la Folger Shakespeare Library.

Pour l’année 2017-2018, une bourse est proposée sur chacune des trois thématiques, soit trois bourses au total.

Il perçoit une allocation de 10 000 euros. Le soutien financier dont bénéficiera le chercheur invité fera l’objet de deux versements, après évaluation de la recherche entreprise, au cours de l’année 2017.
son allocation ne peut être versée que pour une seule année.
Chercheur ou musicien chercheur invité BnF (dans la limite de 3 par an)

Il est chercheur associé ou musicien chercheur associé depuis au moins un an à la Bibliothèque ;
il est âgé de moins de 35 ans au 01/01/2017 ;
il perçoit une allocation de 10 000 euros. Le soutien financier dont bénéficiera le chercheur invité fera l’objet de deux versements au cours de l’année 2017 ;
son allocation ne peut être versée que pour une seule année.